La constipation, origine de nombreux soucis de santé

« En général, la constipation est bénigne et disparaît d’elle-même en quelques jours, grâce à un régime alimentaire adapté. Cependant, si elle persiste, certaines complications peuvent parfois survenir : hémorroïdes ou fissures anales; incontinence fécale; occlusion intestinale. Si l’occlusion intestinale n’est pas traitée à temps, elle peut dégénérer et entraîner la mort (nécrose) de la partie de l’intestin qui est bloquée. Une perforation de l’intestin peut s’ensuivre et provoquer une péritonite, menant à des infections graves, voire au décès. »

Comme un moteur de voiture qui ne fonctionne que si on lui apporte de l’essence et rejette des gaz d’échappements, le corps humain doit être alimenté et évacuer les déchets qu’il produit. Mais il est plein de ressources, c’est pourquoi nous sommes capables d’avancer malgré des tas de dysfonctionnements, là où une voiture se serait juste arrêtée en attendant qu’un garagiste la répare. En revanche il s’abime de plus en plus s’il doit puiser de l’énergie par des voies détournées, ce qui est le cas lorsqu’on est constipé.

L’échange se fait par la paroi de l’intestin : y entrent les nutriments, essentiels au fonctionnement optimal des cellules, et sortent les déchets. Si la paroi est bouchée, rien ne va plus. Le corps doit trouver des nutriments dans ses propres organes et il se consomme lui-même, tandis que l’alimentation empire le bouchon.

Il faut donc traiter toute constipation chronique comme une urgence vitale et mettre en place des techniques efficaces immédiatement.

 

A EVITER

Ne surtout pas pousser fort quand on est aux WC !

Plus du tout de gluten : blé/froment, pain, pâtes, semoule, farine, gâteaux, crêpes, pâtes à tarte etc.

A éviter en priorité : toutes les céréales : orge, maïs etc. (le riz est le moindre mal)

A éviter aussi au départ : légumineuses (haricots blancs et rouges, pois chiches, lentilles, pois cassés etc.)

Ne pas irriter : pas de produits laitiers, tomates, poivrons, piment, aubergines, épices sauf celles conseillées ci-dessous, alcool ;

diminuer les produits favorisant le transit s’ils provoquent une diarrhée

 

A PRIVILEGIER

Manger peu à chaque repas et ne pas avoir peur de sauter quelques repas, manger beaucoup ou lourd n’apporte que plus de déchets. Il faut manger MOINS que la moyenne des gens, mais mieux.

Boire entre 1 et 2 litres d’eau par jour

Marcher au minimum 30 minutes par jour, les mouvements doux aident au transit

Se reposer et se relaxer pour laisser le corps concentrer son énergie sur le transit (système nerveux entérique)

Réparer et adoucir avec : jus d’aloe vera, eau de coco (trouvables en « alimentation du monde » ou bio), curcuma avec poivre noir, jus de pomme et de carotte

Banane à volonté, la plus mûre possible

Quasiment que des légumes, cuits ou en jus s’ils sont durs, crus s’ils sont mous.

Légumes verts de préférence : salade, épinards, blettes, avocat, concombre etc.

Autres légumes : fenouil (aide au transit), racines : céleri, carottes, pommes de terre, navets + courgettes, petits pois, haricots, verts etc.

Un peu de fruits mous, les autres seulement quand le transit est revenu et si pas de douleur abdominale

 

Si ça ne suffit pas, diète aux jus et bouillons 1 ou 2 jours avec poudre de lin ou de tégument de pysllium

0 Réponses à “La constipation, origine de nombreux soucis de santé”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Yoann Goeminne Nu Skin |
Axelle Garnier de Saint Saveur |
Naturopathie Libre: le terr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jean-Marc
| Avbhugo
| Santebeauteaunaturel