Archive pour le Tag 'antibiotiques'

Guérir par le microbiote

Fatigué, mal partout, enrhumé, assoiffé, frileux, dépendant, irritable, déprimé, angoissé, peau sèche, boutons, mycoses, déficit d’attention, du mal à agir….. Et si c’était vos intestins?

Le milieu scientifique [rien à voir avec la médecine, enseignée par les industriels aux médecins] est unanime : le microbiote intestinal, 1 à 2 kg de « microbes », est en symbiose avec l’être humain, il en fait partie. Nos émotions dépendent fortement de lui, et avec elles nos troubles psychiques. Il est notre meilleure défense immunitaire. … Du moins il le serait, si on ne le détruisait pas!

Les antibiotiques en particulier, mais bien d’autres éléments viennent le détériorer. Le principe de l’antibiotique (anti-vie), c’est de bombarder une ville dans laquelle se cachent quelques ennemis. Après, il ne reste presque rien, et dans les ruines ne restent pas forcément les meilleurs.

Mais ce qu’on a très peu exploré, malgré l’évidence, c’est ce qu’on lui apporte de l’extérieur, à cette ville. Donnez de la nourriture, elle prospèrera. Donnez de la drogue, vous n’aurez vite que des dealers et des drogués.

Quand on n’essaie pas de compliquer une équation aussi simple, une voie de guérison de nombreux troubles chroniques s’ouvre alors : apporter les bons éléments pour garder une belle flore intestinale en symbiose avec notre corps.

Pour cela chacun y va de son régime, mais certains éléments font consensus, là encore : l’excès de nourriture (nous français mangeons bien plus que nécessaire et ne savons plus reconnaître la faim), les produits laitiers, céréaliers et à base de sucre raffiné sont toxiques, il font se développer une flore intestinale malade qui nous rend malade au lieux de nous protéger. D’autres se méfient de l’alcool, des médicaments, du sel, du café, des légumineuses et autres apports massifs d’amidon, des produits animaux, des produits cuits, de certains légumes etc.

Mais ce vers quoi le bon sens et les résultat scientifiques nous mènent, c’est simple comme bonjour : vous êtes dans la nature, sans outils et sans aide, que faites-vous? Vous mangez ce qui est à portée, juste en cueillant : des fruits, des légumes de surface ou à peine enterrées, des noix. Avec un peu de chance, donc rarement, vous attraperez un lapin un peu lent. Il y a de bonnes chances que cette nourriture facile d’accès soit celle qui correspond aux besoins réels de notre espèce. Notre corps n’est pas équipé pour chasser ni cuire les aliments. Suivant le régime Seignalet qui a fait ses preuves, on ne cuit pas les légumes, ou à basse température. Et pour lui une viande ne doit jamais être cuite. Évidemment, les aliments doivent êtres sains, sans pesticides etc., donc bio.

Rien de plus simple, me direz-vous, si vous n’êtes pas déjà en train de calculer ce que ça vous coûtera de ne vous nourrir que de fruits et légumes bio. Si vous êtes en bonne santé, vous avez raison. Mais si votre intestin est poreux, s’il ne sait plus évacuer les selles sans un apport constant de trop grandes quantités de « nourriture », si vous avez déjà mal au ventre, si vous êtes envahi d’infections et de douleurs chroniques, le chemin sera bien plus long!

Imaginez-vous face à une inondation, dont vous percevez enfin la source. En premier lieu, on bouche les trous! On ne rajoute pas de choses inutiles. On répare la canalisation, sans quoi tout autre effort sera inutile. Quand ça tient assez bien, on peut régler le reste. On pompe vite l’eau, un maximum d’eau, avant que ça ne pourrisse trop. On vire tout ce qui a été détruit, on fait le grand ménage, c’est long et ce n’est pas beau à voir, mais on n’a pas le choix. Et enfin, on reconstruit. Penser votre corps de cette façon vous aidera à ne pas empirer votre état en oubliant des étapes. Et surtout soyez patients!!

1 – Reboucher :
réparez votre intestin avec de l’eau de coco et une nourriture très douce : légumes bien cuits, fruits mous très mûrs ; jus de pomme, carotte, légumes verts et curcuma
apportez les éléments nécessaires : un peu de viande et de gras de qualité (huiles bio vierges extraites à froid)

2 – Vider : aidez les émonctoires, ces portes de sortie du corps, et la lymphe qui y conduit
- intestins
réduire l’apport alimentaire, pourquoi pas faire un jeûne court
beaucoup d’eau associée à de la poudre de tégument de psyllium, ou de graines de chia, ou de graines de lin (tous à tremper avant d’avaler avec beaucoup d’eau) pour le transit
charbon activé ou de l’argile pour faire une partie du travail
massage intestinal, voire lavement ou hydrothérapie du colon
si votre intestin est assez reconstitué, légumes crus
- foie
cures de jus de citron le matin au réveil, chardon-marie
- reins
eau et diurétiques si votre urine est foncée
- poumons
amplifier sa respiration, de préférence dans des lieux peu pollués
éviter de fumer ou de vapoter
cracher un maximum en cas de mucosités (avec N- acétylcystéine si besoin)
exclure tout polluant de la maison
- peau
sauna, hammam, gommage à grains, sport (modéré, il ne faut pas que ça vous fatigue plus) pour transpirer
brossage à sec, gant de crin pour évacuer en surface
refuser les polluants de la peau : déodorant, maquillage, crèmes inutiles, excès de lessive et d’adoucissant sur les vêtements, gel douche à base de pétrole
- nez, oreilles
mouchez-vous et ne reniflez jamais, laissez sortir le mucus!
supprimez les bouchons dans les oreilles avec de l’eau oxygénée et rincez abondamment car c’est corrosif
- lymphe
pour que les toxines arrivent aux émonctoires, marcher une demi-heure par jour, inspirer amplement, se masser ou se faire masser et privilégier un repos mouvant (hamac, chaise à bascule, balançoire etc.)

3 – Reconstruire : aller chercher dans les recoins le matériel inapproprié qui a été utilisé par le corps par défaut, pour le remplacer par du neuf, très lentement, en s’adaptant au rythme des émonctoires
chélation des métaux avec xénosulf ou le trio : coriandre, ail des ours et chlorella ou charbon actif
apport de substances adaptées : fruits et légumes bio crus, surtout les plus colorés, probiotiques (kombucha, kefir de fruits), exposition au soleil

Une petite source sur l’importance du microbiote côté santé physique ET psychologique : http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/5e5e01018303790194275ded0e02353c.pdf




Yoann Goeminne Nu Skin |
Axelle Garnier de Saint Saveur |
Naturopathie Libre: le terr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jean-Marc
| Avbhugo
| Santebeauteaunaturel